Un divorce pour consentement mutuel

Un jeune couple marié est venu me consulter pour obtenir le divorce pour consentement mutuel. Ils n’avaient pas d’immeuble ni d’enfant. Mes clients étaient d’accord sur le divorce, mais sur les conséquences financières du divorce, il restait plusieurs points en suspens. Après deux séances de négociation, ils ont pu trouver un accord et divorcer en trois mois de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code